• Quand je suis clown

    Quand je suis clown

     

     

    M’a été dit, redit

    Garde le sourire!

    Le mien daigne à n’éclater que si véritable…

     

     

    Je me suis dis

    Il vaut mieux cacher mes états d’âme

    Faire mon cirque…

     

    Dans le cirque de ma vie

    Je suis trapéziste, jongleur, équilibriste

    Mais surtout…clown!

    Je ris de mes malheurs

    Mais souffre, atteinte par tant d’ ignorance…

     

    Clown

    Triste, joyeux

    Sans peur du ridicule

    En ces moment-là je deviens… mime

    Mime de ce que je suis

    Mais aussi, de  ce que je ne suis pas…

    L’euphorie de ce j’essaie d’être se voit

    Mais est incroyable…

     

    Rigole un peu!

    Mon rôle est en action

    Tu vois!

    Quand je veux

    Je peux aussi jouer à ces jeux

    Celui du je suis ce que je ne suis pas…

     

    Agaçante prestance…

    Irrémédiablement

    Je mets mon nez rouge

    Derrière lui

    Je ri

    Je pleure

    Tout devient louable

    Alors

    Que ce que je suis véritablement…

     

    Demeure inacceptable.

     

     

    ©Moi-Même

     

     

     


    1 commentaire
  • Mes Barrières

    De l’autre côté de la barrière

    Les événements perçus

    Ont un air de déjà vu…

    Quelles sont les circonstances atténuantes

    Les situations marquantes…

    Mon histoire, les choix, les parcours

    Ont érigé  la barrière du vécu

    Les déceptions l’ont consolidée

    Au point de bloquer mes pensées

    Pas de sortie, pas d’entrée

    Entre murailles je vis

    Dans mes convictions je crois

    Mais, est-ce bien la vérité que je vois ?

    La condition humaine reste énigmatique

    Les croyances  restreignent la pensée

    La vie est magique

    Son temps est conditionné

    Les barrières de l’existence s’avèrent empoisonnées.

     ©Moi-Même

    Le 06.06.2017


    3 commentaires
  • Silence…

     

     

    mutisme des paroles

    expression de la pensée

    refuge de liberté

    monde de la conscience

    logis de vérités…

     

    Silence du cœur…

    émotions tues

    souffrances

    ressenties mais inavouables

    en absence des mots…

     

    Silence…

    fragile

    d’or

    de plomb

    tellement désiré

    et si vite brisé…

     

    ©Moi-Même

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique